Communication et création d’entreprise

Vous venez de créer votre entreprise ? Vous êtes en première ligne pour prospecter, développer la notoriété de votre entreprise, de votre marque, définir vos cibles de communication, vos messages, etc. Vous avez des besoins sur la stratégie à adopter et l’opérationnel avec la création des supports de communication. Profitez de cette étape de commencement pour bâtir les bases de la communication de votre entreprise.

Comment faire connaître son entreprise ?

L’image se construit autour de l’ADN de l’entreprise, ses habitudes, son secteur d’activité, ses produits ou services.

Une identité qui vous correspond

L’image de l’entreprise se façonne également avec d’autres émetteurs et signes.

Tous ces messages et signes qui évoquent votre entreprise sont transmis et reçus avec des niveaux de perception et de compréhension variés. Ils construiront l’image de votre entreprise sur les bases de votre stratégie globale et sur les attentes et retours de vos clients, partenaires, sous-traitants.

Imprimer vos supports de communication

Les supports de communication imprimés ont acquis au cours des années une grande légitimité. On commande très vite des cartes de visite, on s’équipe spontanément d’une plaquette institutionnelle ou commerciale, on distribue des flyers. Les couleurs, les typographies, les images, les textes, qui vont constituer le support de communication sont importants et essentiels, mais la mise en page et la réflexion sur l’étape d’impression ne doivent pas uniquement arriver en bout de chaîne.

Un support de communication imprimé, c’est un format, un nombre de page, des plis, un choix de papier et de finition. Il est donc primordial de ne pas chercher à caler un contenu dans un espace inadapté. Le message risque d’être altéré et l’effet recherché grandement diminué. Il convient donc d’appréhender les forces et les contraintes de la fabrication pour anticiper et ajuster l’étape de création.

Référencer votre entreprise sur internet

Les outils pour créer un site internet sont au fil du temps de plus en plus accessible. Des connaissances indispensables en HTML, CSS, JavaScript, PHP, il y a quelques années, chaque entrepreneur a aujourd’hui la possibilité de se lancer dans la création de son site web sans aucune connaissance préalable. Mais, se focaliser sur le support de communication ne répond pas à de nombreuses questions qui gravitent autour.

Quel nom de domaine choisir ? Quel choix d’extension dois-je faire ? Où puis-je héberger mon site web ? Comment référencer mon site dans Google ? Pourra-t-on me trouver sur Google Maps ? Il est également utile de connaître le niveau de concurrence. La concurrence pour le référencement naturel ou SEO sera-t-elle faible ou élevée ? Faudra-t-il envisager du référence payant ou SEA sur le nom de marque ?

Animer vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux mettent en relation des individus, des organisations, des marques, autour de centres d’intérêts. 

Alors, si ce n’est pas immédiatement rentable, pourquoi une entreprise devrait-elle prendre le temps de s’y intéresser ?

D’une part, être présent sur les médias sociaux ne signifie pas obligatoirement être propriétaire d’un compte ou d’une page entreprise sur un réseau social. Ce sont des lieux d’échange, de conversation, ou vous pouvez écouter, interroger, partager, vous exprimer. Les réseaux sociaux fournissent un grand nombre de statistiques.

Enfin, un public cible de communication est différent d’un public cible de marketing. Il paraît parfois évident de participer à un afterwork, un réunion interentreprise, un webinar, un salon professionnel, car le contexte lié à l’événement correspond à l’écosystème de l’entreprise. Ne retrouve-t-on pas le même environnement sur les réseaux sociaux ?

Quelle est la différence entre une cible de communication et une cible de marketing ?

Voici un exemple de différence avec une cible de communication périphérique ou relais. Une entreprise peut émettre des messages à destination d’un public de prescripteurs ou de journalistes par exemple. Sans pour autant que ce public soit identifié comme des futurs consommateurs ou utilisateurs des produits ou services proposés par l’entreprise.